Avant projet de loi

AVANT - PROJET DE LOI


 visant à ouvrir le mariage et l’adoption aux couples de même sexe 

 

TITRE I

DISPOSITIONS RELATIVES AU MARIAGE

 

projet de loi - avant projet.pdf
Document Adobe Acrobat 32.0 KB

 

Article 1er

 

I-. Le  Chapitre premier du titre cinquième du Livre premier du code civil comprend les articles 143 à 164.  

 

1° - L'article 143 est ainsi rédigé :

« Art. 143. – Le mariage est contracté par deux personnes de sexe différent ou de même sexe. » 

 

2° - . L’article 144 est ainsi rédigé : 

« Art. 144. – Nul ne peut contracter mariage avant dix-huit ans révolus. » 

 

3°. - L’article 162 du code civil est ainsi rédigé : 

« Art. 162. – En ligne collatérale, le mariage est prohibé, entre frères et sœurs. » 

 

4°. – L’article 163 du même code est ainsi rédigé :

« Art. 163. – Le mariage est encore prohibé entre oncles, tantes, nièces et neveux. » 

 

5°. – Le 3° de l’article 164 du même code est ainsi rédigé : « 3° par l’article 163. » 

 

II- Après le chapitre IV, un chapitre IV bis intitulé: « Des règles de conflit de lois », comprenant les articles 202-1 et 202-2 ainsi rédigés : 

«Art.202-1 – Les qualités et conditions requises pour pouvoir contracter mariage sont régies, pour chacun des époux, par sa loi personnelle. 

Toutefois, deux personnes de même sexe peuvent contracter mariage lorsque pour l’une d’entre elles soit sa loi personnelle, soit la loi  de l’Etat sur le territoire duquel elle a son, domicile ou sa résidence, le permet.»  

 

«Art. 202-2 – Le mariage est valablement célébré s’il l’a été conformément aux formalités prévues par la loi de l’Etat sur le territoire duquel la célébration a eu lieu. »

 

TITRE II 

DISPOSITIONS RELATIVES À L’ADOPTION ET AU NOM DE FAMILLE    

 

Article 2 I.– Au troisième alinéa de l’article 311-21 du code civil, après les mots :

« l’article 311-23 » sont ajoutés les mots : « ou de l’article 357 ».

 

II.– Au troisième alinéa de l’article 311-23 du code civil, après les mots : « l'article 311-21» sont ajoutés les mots : « , de l’article 357, ». 

 

III.- L’article 357 du code civil est remplacé par les dispositions suivantes :  

« Art.357.-  L'adoption confère à l'enfant le nom de l'adoptant.

 

En cas d'adoption de l'enfant du conjoint ou d’adoption d’un enfant par deux conjoints, l'adoptant et son conjoint ou les adoptants choisissent, par déclaration conjointe, le nom de famille dévolu à l'enfant : soit le nom de l'un d’eux, soit leurs deux noms accolés dans l'ordre choisi par eux, dans la limite d'un nom de famille pour chacun d'eux.

 

La faculté de choix ne peut être exercée qu'une seule fois.  

 

En l'absence de déclaration conjointe mentionnant le choix de nom de l'enfant, celui-ci prend le nom de l'adoptant et de son conjoint ou de chacun des deux adoptants, dans la limite du premier nom de famille pour chacun d'eux,  accolés selon l’ordre alphabétique.

 

Lorsqu'il a déjà été fait application du présent article, de l'article 311-21 ou du deuxième alinéa de l'article 311-23 à l'égard d'un enfant commun, le nom précédemment dévolu ou choisi vaut pour l'adopté.

 

Sur la demande du ou des adoptants, le tribunal peut modifier les prénoms de l'enfant. »  

 

IV.- Au premier alinéa de l’article 357-1 du code civil les mots : « Les dispositions de l’article 311-21 » sont remplacés les mots : « A l’exception de son dernier alinéa, les dispositions de l’article 357 ».  

 

Article 3 I.-A l’article 361, les mots : « des trois derniers alinéas de l’article 357 » sont remplacés par les mots : « du dernier alinéa de l’article 357 ».

 

II.-L’article 363 du code civil est remplacé par les dispositions suivantes : 

« Art.-363. - L'adoption simple confère le nom de l'adoptant à l'adopté en l'ajoutant au nom de ce dernier. Toutefois, si l’adopté est majeur, il doit consentir à cette adjonction.

 

Lorsque l'adopté et l'adoptant, ou l'un d'eux, portent un double nom de famille, le nom conféré à l'adopté résulte de l'adjonction du nom de l'adoptant à son propre nom, dans la limite d'un nom pour chacun d'eux. Le choix ainsi que l'ordre des noms adjoints appartient à l'adoptant, qui doit recueillir le consentement de l'adopté âgé de plus de treize ans. En cas de désaccord ou à défaut de choix, le nom conféré à l'adopté résulte de l'adjonction en seconde position du premier nom de l'adoptant au premier nom de l'adopté.

 

En cas d'adoption par deux conjoints, le nom ajouté à celui de l'adopté est, à la demande des adoptants, celui de l’un d’eux, dans la limite  d'un nom. Si l'adopté porte un double nom de famille, le choix du nom conservé et l'ordre des noms adjoints appartient aux adoptants, qui doivent recueillir le consentement de l'adopté âgé de plus de treize ans. En cas de désaccord ou à défaut de choix, le nom conféré à l'adopté résulte de l'adjonction en seconde position du premier nom des adoptants selon l'ordre alphabétique, au premier nom de l'adopté.

 

Le tribunal peut, toutefois, à la demande de l'adoptant, décider que l'adopté ne portera que le nom de l'adoptant ou conservera son nom d'origine, en cas d'adoption de l'enfant du conjoint. En cas d'adoption par deux conjoints, le  nom de famille substitué à celui de l'adopté peut, au choix des adoptants, être soit celui de l'un d’eux, soit les noms accolés des conjoints dans l'ordre choisi par eux et dans la limite d'un seul nom pour chacun d'eux. Cette demande peut également être formée postérieurement à l'adoption. Si l'adopté est âgé de plus de treize ans, son consentement personnel à cette substitution du nom de famille est nécessaire. » 

 

TITRE III

Dispositions visant à mettre en cohérence  le vocabulaire du code civil

 

Article 4

 

Le code civil est ainsi modifié :  

I.- Au a) de l’article 34, au neuvième alinéa de l’article 63, au 3° de l’article 79, au deuxième alinéa de l’article 79-1, aux premier et deuxième alinéas de l’article 108-2, au 1° de l’article 347, au 2° et 3° de l’article 734, et aux articles 151, 182, 191, 204, 205, , 348-2, 4348-4, 367, 368-1, 370, 371, 371-1, 371-3, 372, 373-1, 373-2, 373-3, 373-4, 375, 375-3, 375-6, 375-7, 375-8, 376-1, 377, 377-1, 377-2, 378, 378-1, 381, 382, 387, 389-7, 401, 413-2, 448, 477, 729-1, 735, 736, 737, 738, 738-2, 739, 743, 757-2, 757-3, 758, 911, 935  les mots « père et mère » , sont remplacés par le mot : « parents ».  

 

II.- A l’article 46 et aux articles 156, 1082 les mots : « pères et mères » sont remplacés par les mots : « parents ». 

 

III.- Au premier alinéa de l’article 73, les mots «  aïeuls et aïeules » sont remplacés par les mots : « des aïeuls » et les mots « père et mère » par les mots : « parents ».  

 

IV.- L’article 76 est ainsi modifié :  

- 1° Au  2° les mots : «  pères et mères » sont remplacés par les mots : « parents » ;  

- 2° Au 3° les mots : «  pères et mères » sont remplacés par les mots : « parents » et les mots : les mots : « aïeuls ou aïeules » sont remplacés par les mots : « des aïeuls ».  

 

V.- Au  dernier alinéa de l’article 75 du code civil, les mots : « mari et femme » sont remplacés par le mot : « époux ».

 

VI. – Au premier alinéa de l’article 108 et dans l’article 980, les mots : « le mari et la femme » sont remplacés par les mots : « les époux ». 

 

VII.- L’article 148 est ainsi modifié :  

- 1° Les mots : « père et mère » sont remplacés par les mots : « parents » 

- 2° Les mots : « le père et la mère » sont remplacés par les mots : « eux ». 

 

VIII.-L’article 149 est ainsi modifié :  

- 1° Au deuxième alinéa, les mots : « du père ou de la mère » sont remplacés par les mots : « du parent » ; et les mots « père et mère » par les mots : « parents » ;  

- 2° Au troisième alinéa, les mots : « du père ou de  la mère » sont remplacés par les mots : « des parents » et les mots : « père et mère » par les mots : « parents ».

 

IX.- L’article 150 est ainsi modifié :  

- 1°Au premier alinéa, les mots : « le père et la mère » sont remplacés par les mots : « les parents », les mots : « aïeuls et aïeules » par le  mot « aïeuls » et les mots : « l’aïeul et l’aïeule » par le mot : « aïeuls »;  

- 2°Au second alinéa, les mots : « père et mère » sont remplacés par le mot : « parents »,  les mots : « aïeuls et aïeules » par le mot : « aïeuls » et les mots « aïeuls ou aïeules » par le mot : « aïeuls ».  

 

X.- Dans les articles 151 et 156, les mots : « aïeuls ou aïeules » sont remplacés par le mot : « aïeuls ».

 

XI.- L’article 154 est ainsi modifié :  

- 1° Au premier alinéa, les mots : « le père et la mère » sont remplacés par les mots : « les parents », les mots : « père et mère » par le mot : « parents » et les mots : « aïeul et aïeule » par « aïeuls »;  

- 2° Au deuxième alinéa, les mots : « pères et mères » par le mot : « parents ». 

 

XII.- A l’article 159 les mots« ni père, ni mère » sont remplacés par les  mots : « ni parents » et les mots : « ni aïeuls, ni aïeules » par les mots : « ni aïeuls ». 

 

XIII.- L’article 173 est ainsi modifié : 

- 1° Les mots : « Le père, la mère » sont remplacés par les mots : « les parents » ;  

- 2° Les mots : « à défaut de père et de mère, » sont remplacés par les mots : « à défaut ». 

- 3° Les mots : « aïeuls ou aïeules » sont remplacés par les mots : « les aïeuls ». 

 

XIV.- A l’article 206 du code civil, les mots : « leur beau-père et belle-mère » sont remplacés par les mots : « leurs  beaux-parents ». 

 

XV.-A l’article 211, les mots : «  le père ou la mère » sont remplacés par les mots : «  le parent ». 

 

XVI.-  A l’article 348, les mots : « son père et de sa mère » sont remplacés par les mots : « ses deux parents ». 

 

XVII.- A l’article 365, les mots : « du père ou de la mère » sont remplacés par les mots : « de l’un des parents ».  

 

XVIII.- A l’article 373-5, les mots : «ni père, ni mère » sont remplacés par les mots : « aucun parent »  

 

XIX.- L’article 383 est ainsi modifié :  

- 1° Au premier alinéa, les mots : « le père et la mère » sont remplacés par les mots : « les parents » et les mots : « soit par le père, soit par la mère » sont remplacés par les mots : « par le parent titulaire de l’exercice de l’autorité parentale »;  

- 2° Au deuxième alinéa, les mots : « à celui des père et mère » sont remplacés par les mots : « parents ».  

 

XX.- A l’article 390, les mots : « le père et la mère » sont remplacés par les mots : « les parents ».  

 

XXI.- A l’article 395, les mots : « le père ou la mère » sont remplacés par les mots : « l’un des parents ».  

 

XXII.- L’article 399 est ainsi modifié :  

- 1° Au troisième alinéa, les mots : « des père et mère » sont supprimés ;  

- 2° Au quatrième alinéa, les mots : « le père ou la mère » sont remplacés par les mots : « les parents » 

- 3° Au dernier alinéa, les mots : « paternelle ou maternelle, » sont supprimés.  

 

XXIII.- L’article 403 est ainsi modifié :  

- 1° Au premier alinéa, les mots : « père et mère » sont remplacés par les mots : « parents » ;  

- 2° Au dernier alinéa, les mots : « le père ou la mère » sont remplacés par les mots : « le parent ».  

 

XXIV.-A l’article 413-3, les mots : « sans père, ni mère » sont remplacés par les mots : « sans parents ».    

 

XXV. – L’article 413-7 est ainsi modifié :  

- 1° Au premier alinéa, les mots : « père et mère » sont remplacés par les mots : « parents » ;  

- 2° Au deuxième alinéa, les mots : « de père ou de mère » sont remplacés par les mots : « parents ».  

 

XXVI. – L’article 738-1 est ainsi modifié : 

- 1° Après les mots « Lorsque seul », les mots « le père ou la mère » sont remplacés par les mots : « un parent » ;

- 2° Après les mots « l’autre branche que celle », les mots : « son père survivant ou de sa mère survivante » sont remplacés par les mots : « son parent survivant » ;  

- 3° Après les mots « dévolue pour moitié » les mots « au père ou à la mère » sont remplacés par les mots : « au parent survivant ». 

 

XXVII.- Dans l’intitulé du paragraphe 3 de la section première du chapitre III du titre I du livre troisième, les mots : « , paternelle et maternelle » sont remplacés par le mot « parentales ». 

 

XXVIII. – A l’article 746 les mots : « du père ou de la mère », sont remplacés par les mots : « de l’un des parents ».  

 

XXIX. – A l’article 747 et dans l’article 749 les mots : « entre ceux de la branche paternelle et ceux de la branche maternelle » sont remplacés par les mots : « entre ceux de la branche de l’un et de l’autre des parents ».

 

XXX. – L’article 757-1 est ainsi modifié : 

- 1° Au premier alinéa, les mots : « ses père et mère » sont remplacés par les mots : « ses parents » et les mots : « au père et pour un quart à la mère » sont remplacés par les mots : « à chacun des parents » ; 

- 2° Au deuxième alinéa, les mots : «  le père ou la mère » est remplacé par les mots : « l’un des parents ». 

 

XXXI.- A l’article 1438, les mots : « le père et la mère » sont remplacés par les mots : « les parents ».    

 

TITRE IV 

Dispositions diverses, transitoires et finales


Article 5

 

La présente loi est applicable sur l’ensemble du territoire de la République. Article 6 « Le mariage entre personnes de même sexe contracté avant l’entrée en vigueur de la présente loi est reconnu en France, sous réserve du respect des articles 144, 146, 146-1, 147, 161, 162, 163, 180, 191 du code civil. Il pourra faire l’objet d’une transcription dans les conditions prévues à la section III, du chapitre II bis, du titre cinquième du Livre premier du code civil. »